Ces projets me font la surprise de rencontres dingues comme celle du père de l’iPhone, le français Jean-Marie Hullot qui fut premier soutien de “La Dernière fête”. Ou Jean de Loisy, l’ex-directeur de Palais de Tokyo. Il nous confie, avec deux cousins, la création du comité d’orientation junior du musée.

D’autres mains tendues surviennent… Grâce à elles, je travaille pour des entreprises : Accor, Cartier, LVMH. Et des collectifs engagés : #OnEstPrêt, Imago, le Conscious Festival. Je deviens en charge de créer des évènements d’ampleur qui suscitent réflexion, enchantement, mobilisation, éveil. Je prends plaisir à y mêler onirisme et profondeur.  Spiritualité et pop.

Et mon désir s’affirme : inspirer les gens à se relier au tréfond de leur être. Parce que protéger le Vivant commence par le trouver en soi.

“Là où se tiennent tapis les dragons
sont dissimulés les trésors” 


Il est temps de mouiller ma chemise ! Chercher moi-même le vivant et les traumatismes en moi pour me relier à mon humanité. Je sens que je couve des choses à l’intérieur...

Je décide alors d’affronter mes dragons. “Là où se tiennent tapis les dragons sont dissimulés les trésor”,  promet Christiane Singer. Plonger dans mes ombres et mes blessures. Guérir les plaies de mon coeur pour, peut-être un jour, témoigner et susciter l’intérêt pour ce voyage intérieur de guérison.